Le marché des Aygalades

Le marché a été lancé en avril 2018 sur un partenariat entre la Cité des Arts de la Rue et la Cité de l’agriculture, au cœur du 15ème arrondissement de Marseille, dans le quartier des Aygalades.

Le marché s’intègre dans un événement plus large intitulé “Un Dimanche aux Aygalades”, auquel s’associe le Bureau des Guides et la Cité des Arts de la rue autour d’une triple proposition : marché, visite de la cascade et conférences “Voie d’eau”. Le rendez-vous est pris le premier dimanche de chaque mois au 225 avenue Ibrahim Ali, 13015 Marseille.

Le marché dispose d’une charte établissant ses valeurs et sa philosophie : agriculture durable, paysanne, locale, stand essentiellement de producteur.rice.s avec quelques exceptions possibles pour la revente et le non alimentaire, démarche zéro déchet et programme d’animation et sensibilisation en lien avec les producteur.rice.s à chaque marché.

L’ancrage dans le 15ème arrondissement est une caractéristique essentielle du marché. Son rôle est de renforcer l’accessibilité à une alimentation de qualité, durable, de proximité dans les quartiers nord. Il a également un rôle de sensibilisation et d’animation et se veut un espace pour retisser le lien entre producteur.rice.s et urbains des quartiers populaires périphériques où les fractures (sociales, culturelles, alimentaires, économiques, de mobilité…) sont multiples.

C’est un des principaux défis de ce marché que de réduire ces fractures, de veiller à ne pas les alimenter et de faire de cet espace un lieu de mixité et de diversité autour de l’alimentation et de l’agriculture durables.

En 2020, des ateliers cuisines mensuels ont ainsi été mis en place, ainsi que des visites chez des producteurs du marché et deux centres sociaux ont tenu des stands sur le marché.

En 2021, les product.rice.eur.s du marché ont été impliqué.e.s dans une programmation d’ateliers de sensibilisation à l’alimentation durable.

A venir pour les prochains marchés : atelier sirop avec Maixent de Garagaï, atelier herboristerie avec Estelle Laborde

Objectifs du projet :

  • S’ancrer dans des quartiers sans ou avec très peu d’offre alimentaire en direct producteur
  • Favoriser l’accès à l’agriculture paysanne et à l’alimentation durable
  • Informer et sensibiliser à l’agriculture paysanne et à l’alimentation durable
  • Créer des débouchés pour les producteurs
  • Rompre la fracture alimentaire
  • Créer des lieux de mixité sociale et générationnelle, d’échanges et de rencontres, culturel, d’apprentissage et de vie de quartier
  • Relier les mangeur.euse.s aux producteur.rice.s
  • Relocaliser des systèmes alimentaires
  • Construire la ville de demain

La ferme Capri
Menu