VRAC

La Cité de l’agriculture a pour objectif de rendre accessible une alimentation durable de qualité pour toutes et tous. Lancé en octobre 2019, le projet “Opération Désert Alimentaire” inclut ainsi une série d’actions autour de l’accès associées à des activités de sensibilisation. Parmi elles, la préfiguration d’un groupement d’achat. Le constat est que sans une offre de qualité accessible sur un territoire, les habitant.e.s n’ont pas le choix de leur alimentation et les discours sur l’alimentation durable restent à l’état d’incantations hors-sol souvent culpabilisantes. 

C’est ainsi que début 2021, la Cité de l’agriculture s’associe à Pain et Partage et l’association VRAC pour le lancement du projet VRAC à Marseille !


L’objectif du projet VRAC est de :

  • favoriser l’accès à une alimentation durable de qualité dans les quartiers populaires

Il contribue à des objectifs plus larges que sont :

  • contribuer à la construction de systèmes alimentaires plus durables
  • réduire la fracture alimentaire
  • favoriser la prise de pouvoir citoyenne sur les enjeux alimentaires
  • créer du lien social

Le principe ?

Des groupements d’achat se constituent dans les quartiers prioritaires de la ville (à partir d’une trentaine de familles). Sur la base d’un catalogue de produits élaboré par VRAC en lien avec les adhérent.e.s, des commandes sont réalisées chaque mois et sont suivies deux semaines plus tard par la livraison et l’organisation d’une épicerie éphémère pour la distribution des produits. Il s’agit principalement de produits secs (pâtes, riz, légumineuses, farines, sucre…) mais on trouve aussi huiles d’olive, café, thé, miel, savons, cosmétiques, et même ustensiles de cuisine… Tous les produits sont bio, en circuits courts et autant que possible locaux. 

Les distributions reposent sur un ancrage territorial fort et une participation active des adhérent.e.s (mise à disposition d’un local pour installation de l’épicerie éphémère, engagement bénévole pour la répartition des commandes). 


L’accessibilité prix repose sur :

  • des commandes groupées
  • pas de marge sur les produits (prix producteur)
  • la limitation des emballages

 

Les premiers groupements d’achat devraient émerger à Marseille autour de la rentrée de septembre 2021 !
A suivre…

 

Ce projet est porté à Marseille par :

 

Ce projet reçoit le soutien financier de la Fondation de France et du Plan de Relance.

             

en partenariat avec 

   
          

Étude d’impacts
Le Persil
Menu