Étude d’impacts

La Cité de l’agriculture capitalise sur son expérience de terrain pour produire un savoir et modéliser de nouveaux process de la fabrique de la ville. Pour produire et partager des connaissances sur les défis relevés, les leviers mobilisés, les arguments et arbitrages opérés, les bonnes et les mauvaises surprises rencontrées, il s’agit d’abord d’archiver les informations pertinentes puis de les analyser.

La reconnaissance de la multifonctionnalité de l’agriculture passe par la caractérisation, la quantification et la mesure de ses services écosystémiques. En ville, cette agriculture présente des spécificités qui sont encore très peu étudiées (îlot de chaleur urbain, remédiation des sols, refuge de biodiversité, atténuation des nuisances urbaines, etc…). La pérennisation de l’agriculture urbaine passe aussi par la démonstration de ses impacts concrets et réels, qui ne pourra se faire qu’en coordonnant chercheur.se.s et porteur.se.s de projet ainsi qu’en reconnaissant la portée sociétale de ces lourds travaux.

La situation géographique de la ferme Capri, en Méditerranée, c’est à dire à la fois dans l’une des régions les plus touchées par le réchauffement climatique et aussi au cœur d’un territoire riche en enjeux d’alimentation durable, d’aménagement urbain et d’interactions sociales constitue un terreau riche pour la production d’innovations, d’impacts et de connaissances.

Plusieurs partenariats académiques et entrepreneuriaux se dessinent et se concrétisent parce que Capri est un terrain d’étude !

Pour en savoir plus :
Les étudiant.e.s s’intéressent à Capri
Lancement des protocoles de biodiversité à Capri

Recherche de foncier
VRAC
Menu