Retour sur nos actions avec l’ADDAP13 et des jeunes habitant.e.s de Bassens et de la Maurelette

Les mois de concertation au démarrage du projet de la ferme Capri nous ont permis de rencontrer beaucoup des personnes, associations ou encore écoles avec lesquelles nous travaillons aujourd’hui. La concertation avec le quartier a eu lieu entre juin et septembre 2020, alors que Capri n’était encore que le « terrain vague ». C’est là que nous avons fait la connaissance notamment de Virginie Garcia, éducatrice spécialisée de l’ADDAP dans le quartier de Bassens depuis 6 ans.

Depuis, la Cité de l’agriculture travaille avec le groupe ADDAP13 (service 15-16) dans les quartiers de la Maurelette et de Bassens, les plus proches de la ferme. Petit aperçu de ce qui a été réalisé ensemble depuis un an.

Les premiers coups de pioche à la ferme Capri !

Après toute une phase de reconstitution des sols, il était temps de se mettre à travailler la terre. Ces premiers coups de pelle et de pioche, ce sont 10 jeunes de la Maurelette et de Bassens qui les ont données en février 2021, avec l’équipe Capri et deux éducateur.rice.s encadrant de l’ADDAP13. Ce sont elles et eux qui ont fait les jardins, formé les premières buttes et planté les premiers arbres à Capri (vignes, pommiers, abricotiers, cerisiers…). Ce chantier éducatif rémunéré, encadré et mené avec l’équipe Capri et les éducateur.rice.s Virginie Garcia et Enrico Pena, a duré toute une semaine et a littéralement transformé le paysage de la ferme. Et malgré la fatigue et la sueur, tous.te.s étaient plutôt fier.ère.s du résultat.

Découverte de métiers et savoir-faire

Le reste de l’année, toujours en lien avec l’ADDAP13 et les quartiers de Bassens et la Maurelette, une série d’ateliers ont été proposés à des jeunes de 9 à 22 ans, soutenus par le Conseil Départemental (CD13-Ensemble en Provence). Découverte de la biodiversité, approche des démarches scientifiques d’observation et de relevé des espèces, utilité et fonctionnement d’un compost, approche de la cueillette, fabrication de produits de beauté à partir de fleurs, cuisine avec les produits récoltés sur Capri… l’idée est, via la pratique et le partage de connaissances d’un.e professionnel.le, de découvrir des savoir-faire, des parcours et des métiers divers liés à l’agroécologie et l’alimentation.

Et ça continue en 2022… !

Cette année, nous avons décidé avec l’ADDAP13 de continuer ce travail ensemble. Des chantiers arrivent notamment en juin autour de la construction de restanques en pierres sèches. 

On ne va pas se le cacher, l’agriculture, ce n’est pas ce qui fait rêver les jeunes aujourd’hui. Pourtant, c’est un des grands enjeux d’avenir alors que la moitié des agriculteur.rice.s partiront à la retraite d’ici 10 ans. Les orientations politiques ont un rôle clef à jouer pour favoriser cette transition vers une agriculture durable et des activités et emplois agricoles qui donnent envie et permettent aux jeunes générations de s’installer. L’agriculture urbaine est par ailleurs un levier pour l’insertion et peut représenter un tremplin pour les personnes éloignées de l’emploi. La filière présente des métiers dans la production alimentaire, dans la distribution, la transformation mais également dans la valorisation des déchets organiques ! Des nouveaux métiers sont à créer pour répondre aux défis écologiques et alimentaires à venir.

Nous continuerons à la Cité, avec nos partenaires, à apporter des pierres à cet édifice en ouvrant des fenêtres vers ces différents métiers par la rencontre avec des professionnels, la pratique et la connaissance sur ce terrain maintenant fertile qu’est Capri !

La Cité accompagne également les personnes qui souhaitent entreprendre dans l’agriculture urbaine quel que soit leur stade de réflexion et d’avancement. Nous accueillons les personnes pour faire le point sur leurs besoins et nous les orientons vers des formations possibles pour approfondir la découverte du métier et pour se professionnaliser.

Le Groupe ADDAP 13 : Les principaux champs d’action du groupe ADDAP 13 sont la prévention spécialisée, la prévention sport, les chantiers d’insertion par l’économique, les médiations sociales, l’insertion par le logement, la lutte contre la grande exclusion, et le suivi de mineurs non accompagnés. Plus d’infos par ici.

Ce projet a été financé par le Conseil départemental des Bouches du Rhône via le dispositif Ensemble en Provence, la Métropole Aix-Marseille Provence.

Article suivant
La Cité de l’agriculture recrute un.e chargé.e de projet VRAC (accès à l’alimentation durable)
Article précédent
La Cité de l’agriculture recrute un.e Office Manager. CDD de remplacement

Articles liés

Aucun résultat.

Menu