Les 12 bonnes raisons de l’agriculture urbaine

La Cité de l’agriculture est une association urbaine dédiée à l’agriculture et à l’alimentation durable sur le territoire marseillais. Au centre de ce qui l’anime, on trouve en premier lieu l’agriculture urbaine, soit la culture de plantes et l’élevage d’animaux à l’intérieur et en périphérie des villes¹.

Si elle lui tient tant à coeur, c’est qu’elle a de bonnes raisons. En effet, l’agriculture urbaine contribue à améliorer nos villes d’aujourd’hui et de demain par la multiplicité des services et effets positifs qu’elle apporte au quotidien. Voici une petite liste de tous ses bienfaits !

 

Santé

L’agriculture urbaine rend la ville plus saine

1. 

Elle nous offre des aliments sains, locaux et de qualité : si elle ne remplacera jamais la production réalisée dans les campagnes, la relocalisation d’un outil de production au coeur et en périphérie des villes assure l’accès des citadins à certains produits frais, tout au long de l’année ;

2.

Elle aménage et embellit des espaces verts au coeur des villes, propices à la promenade, à la détente, au lâcher-prise ;

3.

Face à l’urbanisation galopante et au changement climatique global, elle lutte contre la formation d’îlots de chaleur, sans cesse plus perceptibles et dommageables, notamment en été.

 

Economie

L’agriculture urbaine rend la ville plus résiliente

4.

Elle crée des emplois, des commerces, des activités, autour de la production et de ses dérivés (vente, formation, restauration, événements, etc.) ;

5.

Elle forme et suscite des vocations chez les personnes exclues de l’emploi et isolées, via des actions de réinsertion professionnelle ;

6.

Elle assure l’entretien d’espaces autrefois délaissés et propose une nouvelle forme de valorisation des déchets organiques, à un coût limité pour les propriétaires et collectivités.

 

Environnement

L’agriculture urbaine rend la ville plus perméable

7.

Elle offre à la faune sauvage, notamment aux insectes et pollinisateurs, des habitats naturels préservés ;

8.

Elle conserve des espaces non-imperméabilisés, favorisant l’absorption des eaux de pluie et de ruissellement, permettant la prévention et la gestion des risques d’inondations ;

9.

Elle évite des transports, générateurs de gaz à effets de serre, en produisant fruits et légumes au plus près de nos logements.

Social

L’agriculture urbaine rend la ville plus accueillante, plus intelligente

10.

Elle favorise le lien social par ses activités partagées, moments conviviaux et projets de quartier ;

11.

Elle constitue un support à la transmission des savoirs, entre productrices, producteurs, militant.e.s, chercheuses et chercheurs, habitant.e.s, écolier.e.s.

12.

Elle re-connecte urbain et rural ; invente des passerelles pédagogiques, commerciales ou sociales entre la ville et les champs, des mondes inter-dépendants trop souvent affichés, à tort, comme opposés.

 

 

Lucas Turbet Delof
Chargé de projet en développement de l’agriculture urbaine

 

L’agriculture urbaine, par la diversité de ses formes, suscite parfois autant de questionnements que d’intérêt. Pour en lire plus sur les idées nous animent, retrouvez notre manifeste ou écrivez-nous à contact@cite-agri.fr !

¹ L’agriculture urbaine : 
Selon la définition de la FAO, l’agriculture urbaine et périurbaine (AUP) consiste à cultiver des plantes et à élever des animaux à l’intérieur et aux alentours des villes. Elle fournit des produits alimentaires de divers types de cultures (graines, plantes racines, légumes, champignons, fruits), des animaux (volailles, lapins, chèvres, moutons, bétail, cochons, cochons d’Inde, poissons, etc.), ainsi que des produits non alimentaires (herbes aromatiques et médicinales, plantes ornementales, produits forestiers, etc.). Elle comprend la sylviculture pour la production de fruits et de bois de feu, ainsi que l’agroforesterie et l’aquaculture à petite échelle. – Source : Géo-confluence

Article précédent
La transhumance de légumes
Article suivant
La Cité de l’agri recherche un.e maraîcher.e !

Articles liés

Aucun résultat.

1 Commentaire. En écrire un nouveau

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.
Menu